La Maison Oxygène Estrie est une ressource d’hébergement temporaire pour les pères en difficulté où une équipe d’intervenants offre de l’écoute, du soutien et de l’accompagnement. Tout commence par une rencontre avec un de nos intervenants.

Tu es un père avec un besoin d’hébergement temporaire et :

Tu as des problèmes personnels divers;

Tu as des difficultés financières chroniques ou momentanées;

Tu te retrouves sans emploi;

Tu vis de l’isolement;

Tu as des difficultés reliées à la parentalité;

Tu es pris avec toute autre problématique situationnelle?

Plus qu’un toit…

  • Hébergement temporaire pour père-enfant vivant un moment difficile.
  • Accompagnement personnalisé.
  • Milieu de vie stable et sécuritaire pour les enfants.
  • Soutien et suivi après hébergement.

Faire une demande d’hébergement et le processus d’évaluation 

Contacter l’équipe de la Maison Oxygène Estrie au 819-679-8191. Nous trouverons un moment qui vous convient pour réaliser une rencontre d’évaluation dans les prochains jours.

Rencontre d’évaluation avec un intervenant de la Maison Oxygène Estrie. Cette rencontre d’environ 45 minutes à 2 heures à lieu dans nos locaux et a pour but de comprendre votre situation et de cerner vos besoins. Par le fait même, nous vous ferons visiter la maison et vous présenterons notre code de vie.

Dans un souci de sécurité, un échange d’information est effectué avec les intervenants présents autour de vous, s’il y a lieu. Nous vérifions aussi votre casier judiciaire (N.B. : la présence d’un casier judiciaire n’est pas une exclusion automatique de nos services). Nous effectuons cette étape le plus rapidement possible mais elle peut aller jusqu’à 1 semaine de délai.

Suite aux vérifications, nous prendrons contact avec vous afin de vous informer si vous êtes admissibles ou non au service d’hébergement. Si vous n’est pas admissible, nous tenterons tout de même de trouver des pistes de solution avec vous.

Si vous êtes admissible, nous choisirons un moment pour votre arrivée.

Hébergement

Milieu de vie stable et sécuritaire qui se situe à deux pas de tous les services du centre-ville de Sherbrooke, la maison comporte 5 chambres privées avec un total de 14 lits ainsi que plusieurs pièces communes (cuisine, salle à manger, salon). Comme dans chaque ressource d’hébergement parent-enfant, chaque père partage avec ses enfants une chambre fermant à clés et contenant des lits superposés. L’hébergement est un milieu de vie sécuritaire, adéquat et adapté pour accueillir des enfants, disposant de toutes les installations nécessaires, quel que soit l’âge de l’enfant.

L’hébergement, d’une durée approximative de 2 à 3 mois selon la situation de chaque résident, comporte des frais d’hébergement correspondant à 25% du revenu, avec un plafond de 250$ par mois. Ces frais incluent la chambre, les lieux communs, l’accès à 1 réfrigérateur par famille ainsi qu’à certains produits (savon à vaisselle, savon à lessive, café et autres produits de base), mais n’inclut pas l’alimentation.

Même si un père n’a pas la garde de ses enfants, il est tout de même admissible au service d’hébergement. L’important étant qu’il puisse avoir des contacts avec eux, soit dans l’imminence d’avoir des contacts avec eux ou que son séjour puisse avoir un impact réel sur son lien avec l’enfant. Les pères sont responsables de la sécurité de leurs enfants et doivent les surveiller en tout temps. Toutefois, une présence est maintenue et des observations sont effectuées afin d’accompagner le père dans le développement de ses compétences parentales si le besoin s’en fait sentir.

Les intervenants sont présents de 8h à 21h du lundi au vendredi et de 10h à 21h les samedi et dimanche.

Si une Maison Oxygène se définit d’abord dans sa capacité à offrir un toit aux pères et à leurs enfants, elle se définit également dans son soutien personnalisé aux résidents, à ses activités ainsi que ses sorties pères-enfants.

Intervention individuelle

En plus d’avoir accès à de l’intervention informelle en continu, les pères hébergés bénéficient d’un suivi hebdomadaire formel avec l’intervenant psychosocial qui les accompagne dans leur processus de deuil suite à la séparation, dans le soutien aux démarches et dans le renforcement du lien père-enfant par le biais de discussions, de partage d’outils ainsi qu’en les éduquant sur leurs droits et obligations en tant que père.

Selon certaines conditions, les pères peuvent bénéficier d’un suivi post-hébergement.

Activités

Le Projet Su-Père Actif

Ce programme d’activités mensuelles pères-enfants est ouvert aux hommes sherbrookois qui servent de modèle positif masculin auprès d’un enfant. Pères, beaux-pères, grands-pères et parfois même grands frères (doivent être majeurs) se retrouvent avec les enfants qu’ils inspirent pour participer à une activité éducative, sportive, ludique ou culturelle. Le projet est financé en grande partie par la députée provinciale de Sherbrooke, Madame Christine Labrie (Québec Solidaire), dans le cadre du Fonds d’Investissement Citoyens, après avoir été sélectionné grâce aux votes des citoyens de Sherbrooke. Pour les hommes participants, il s’agit d’offrir une sortie spéciale sans avoir besoin de faire des sacrifices financiers, d’échanger avec d’autres hommes sur leur rôle parental et de briser l’isolement. Pour les enfants, c’est une occasion particulière de passer un moment privilégié avec leurs pères ou autre modèle positif masculin et de créer des souvenirs.

Les activités suivantes ont été réalisées dans la dernière année :

  • Quilles au Centre Multi-Loisir
  • Escalade et acrobaties à O’Volt
  • Visite à la Miellerie Lune de Miel
  • Activités physiques au Centre de divertissement Gymini
  • Visite au Musée des Sciences et de la Nature de Sherbrooke
  • Lasertag au LaserPlus
  • Minigolf intérieur au LaserPlus
  • Glissade sur tube au Mont Bellevue
  • Combats d’archers chez Combat d’Archers Sherbrooke
  • Jeux de réalité virtuelle à MontVR
  • Cueillette de pommes au verger La Pommalbonne

Les Su-Pères Tabliers

La cuisine communautaire de la Maison Oxygène Estrie est un service exclusif aux pères et enfants hébergés. Elle réunit nos résidents autour de nos fourneaux deux fois par mois. Ayant pour objectif le développement des compétences culinaires, ces moments rassembleurs favorisent une bonne ambiance et la création d’aide mutuelle entre les résidents. Des recettes variées sont choisies et réalisées avec le soutien d’un intervenant, en plus de répandre dans nos locaux cette douce odeur de cuisine faite maison.

Soirées sociales

Dans un contexte informel et exclusif aux pères hébergés, des discussions sont lancées sur des sujets variés afin de favoriser l’interaction et le développement de liens entre résidents en plus d’outiller les participants sur plusieurs problématiques ou défis qu’ils peuvent rencontre dans leur nouvelle réalité. Ces activités sont souvent réalisées autour d’un repas commun ou bien pendant une partie de jeu de société.

Exemples de sujets abordés lors des soirées sociales :

  • Quand avez-vous eu le déclic de “Je suis papa”?
  • La participant aux tâches ménagères, ça commence à quel âge pour vous?
  • La confiance après la séparation
  • La communication non-violente

 

Témoignages

Quand je suis arrivé au Canada, je n'avais pas vraiment de réseau. Juste ma conjointe et sa famille. Quand elle m'a laissé, j'ai perdu ma maison, mon amour et mes enfants. Je n'avais aucun repère et je me suis désorganisé. J'ai fini par perdre mon travail et je pensais que j'allais devoir dormir dans la rue. J'ai habité 3 mois à la Maison Oxygène et je me suis repris en main. On m'a informé de mes droits et de mes responsabilités en tant que père. Aujourd'hui, j'ai un appartement, un travail et j'ai la garde partagée avec mes enfants.

Pablo, père d'une fille de 11 ans et d'un garçon de 9 ans

Je ne m'attendais pas à ce que mon entourage me félicite autant de mon choix. J'étais persuadé d'être jugé, qu'on allait me voir comme un échec. Mais j'ai été soutenu et écouté par les intervenants. Ils m'ont accompagné dans plusieurs de mes démarches et ça m'a permis de me sortir la tête de l'eau. Ç'a été une belle victoire dans ma vie.

David, père d'une fille de 6 ans

Demander de l'aide n'a vraiment pas été évident pour moi. Toutefois, en demeurant à la Maison Oxygène, j'ai compris que ce fut le bon choix. Les intervenants m'ont soutenu suite à mon divorce et m'ont accompagné dans ce que je vivais. Je me suis beaucoup remis en question et j'ai appris à devenir un meilleur papa, plus présent auprès de mes enfants. Si je n'étais pas allé à la Maison Oxygène, je ne sais pas où je serais aujourd'hui.

Luc, père de 3 enfants

Témoignages

Quand je suis arrivé au Canada, je n'avais pas vraiment de réseau. Juste ma conjointe et sa famille. Quand elle m'a laissé, j'ai perdu ma maison, mon amour et mes enfants. Je n'avais aucun repère et je me suis désorganisé. J'ai fini par perdre mon travail et je pensais que j'allais devoir dormir dans la rue. J'ai habité 3 mois à la Maison Oxygène et je me suis repris en main. On m'a informé de mes droits et de mes responsabilités en tant que père. Aujourd'hui, j'ai un appartement, un travail et j'ai la garde partagée avec mes enfants.

Pablo, père d'une fille de 11 ans et d'un garçon de 9 ans

Je ne m'attendais pas à ce que mon entourage me félicite autant de mon choix. J'étais persuadé d'être jugé, qu'on allait me voir comme un échec. Mais j'ai été soutenu et écouté par les intervenants. Ils m'ont accompagné dans plusieurs de mes démarches et ça m'a permis de me sortir la tête de l'eau. Ç'a été une belle victoire dans ma vie.

David, père d'une fille de 6 ans

Demander de l'aide n'a vraiment pas été évident pour moi. Toutefois, en demeurant à la Maison Oxygène, j'ai compris que ce fut le bon choix. Les intervenants m'ont soutenu suite à mon divorce et m'ont accompagné dans ce que je vivais. Je me suis beaucoup remis en question et j'ai appris à devenir un meilleur papa, plus présent auprès de mes enfants. Si je n'étais pas allé à la Maison Oxygène, je ne sais pas où je serais aujourd'hui.

Luc, père de 3 enfants